Plus de 20 000 robots «Pepper» et «Nao» de SoftBank Robotics sont déjà en circulation, un peu partout dans le monde, et même au CHR Citadelle de Liège !
(Crédit : ©ABACAPRESS ?)

Curiokids

Robots

Laetitia MESPOUILLE • info@curiokids.net

©ABACAPRESS, SoftBank Robotics, NASA, Courtesy of Bob Malone, Dani Clode Design •    ILLUSTRATIONS: Peter Elliott

Sur Terre, il y a les humains, les animaux, les végétaux et… les robots ! Qui aurait cru qu’un jour, nous vivrions aux côtés d’objets intelligents capables de faire tout seuls certaines tâches ? 

  

Wall-E et R2D2 sont peut-être plus réels que tu ne le penses. Les films et les livres de science-fiction nous émerveillent depuis toujours avec ces histoires passionnantes, où les héros sont des robots réparateurs de vaisseaux spatiaux, des voitures parlantes ou une armure volante super armée pour Iron Man. Ces vies artificielles, imaginées hier pour la littérature ou le cinéma, sont aujourd’hui une réalité.
Mais s’ils ne se battent pas contre des super méchants venus de l’espace, ils sont développés pour se rendre utiles à la société. Robots conducteurs, robots soldats,
robots de cuisine, robots infirmiers, robots instituteurs ou encore robots jouets, ils sont partout et conçus pour apprendre, nous distraire, améliorer et sécuriser notre quotidien. Dans certains hôpitaux de Belgique, tu as peut-être déjà rencontré Pepper, le robot qui t’accueille, avec son écran tactile intégré. Mais sais-tu qu’il y a d’autres robots à l’hôpital ? Ainsi, Zora est un petit robot qui aide les personnes âgées ou les enfants à faire des exercices. Zora montre les exercices à réaliser, tandis que le ou la kinésithérapeute corrige les mouvements.

Robot ou pas robot ?

Mais qu’est-ce qu’un robot ? Par définition, un robot est une machine capable de faire toute seule des efforts à la place d’un être humain. Peu importe sa forme, il est capable d’exécuter une tâche à notre place. En gros, c’est comme s’il était notre serviteur. D’ailleurs, le mot «robot» vient du tchèque robota, qui signifie «travail forcé». Tout est dit ! Mais attention, le robot est différent du cyborg, car il est totalement artificiel, tandis que le cyborg est un hybride, mi-humain, mi-robot, à l’image de Tony Stark (Avengers) ou de Dark Vador (Star Wars). Le robot est en réalité un dispositif électronique programmé pour faire quelque chose sur commande. Les ingénieurs, qui travaillent dans le domaine de la robotique (discipline qui étudie la conception, la fabrication et le fonctionnement des robots), conçoivent donc des robots pour réaliser certaines tâches très précises. À quoi ça sert si on peut le faire nous-mêmes ? Le robot est d’abord pensé pour faire des tâches répétitives et ennuyeuses. Par exemple, le car wash est équipé de robots qui vont propulser de l’eau et du savon sur la voiture, frotter et lustrer, essuyer et sécher la carrosserie. Au-delà de ses fonctions pratiques, le robot est aussi pensé pour être envoyé dans les endroits dangereux à la place des hommes. C’est ainsi que la NASA a envoyé un rover sur Mars pour étudier à distance cette planète hostile pour l’être humain ou encore que les services de déminage envoient des robotos miniatures pour observer et analyser la situation de plus près sans courir de risque.