À lire

À lire avec nos enfants

Lucie CAUWE · lucie.cauwe@gmail.com

© Designed by Freepik

Les animaux

Animaux architectes, texte de Daniel Nassar, illustrations de Julio Antonio Blasco, Albin Michel Jeunesse, adapté de l’espagnol par Yvelise Rabier, 32 pages, 13,90 euros.

Les animaux eux aussi ont des maisons, que ce soit pour se protéger des intempéries  ou disposer d’un lieu pour accueillir leurs petits. Mais que certaines espèces aient de telles capacités d’architecte, on ne s’en doute pas toujours. Cet album en donne un aperçu fabuleux. On s’y promène dans 14 maisons présentées comme des plans d’architecte, complétés par la description de l’habitat, la méthode de construction et les caractéristiques du propriétaire. Du tisserin gendarme au colibri en passant par la cigogne, du papillon monarque au chimpanzé en passant par 2 types de grenouilles. Sans oublier l’araignée, l’abeille et la fourmi… Chaque séquence sur double page avec un rabat à déplier laisse un bel espace à l’illustration, mêlant dessins et collages et générant un peu de fantaisie graphique. Les techniques des animaux sont extrêmement ingénieuses et leurs matériaux multiples. On découvre ici des maisons remarquables, portables ou suspendues, minuscules ou géantes, souterraines ou aquatiques, en hamac ou en pont… 

Pour tous à partir de 6 ans.

Les animaux

Migration, le merveilleux voyage des animaux, texte de Mike Unwin, illustrations de Jenni Desmond, traduit de l’anglais par Sébastien Cordin, Les Éditions des Éléphants, 48 pages, 15 euros.

Tous les 6 mois, on voit passer les oiseaux migrateurs dans le ciel, dans un sens et puis dans l’autre. Mais ils sont loin d’être les seuls à se déplacer dans les airs. D’autres espèces animales effectuent leurs périples saisonniers sur terre, ou même dans l’eau de la mer ou de la rivière. Certains animaux affrontent des parcours épuisants et croisent la route de nombreux prédateurs. Mais s’ils ne se déplaçaient pas, ils ne pourraient pas survivre. Cet album grand format présente les parcours migratoires de 20 espèces animales autour du monde. Il est absolument passionnant de découvrir comment s’organisent les baleines à bosse ou les balbuzards, les hirondelles ou les papillons monarques, les éléphants ou les requins blancs, les manchots empereurs ou les pilchards. Chaque fois, une remarquable illustration au pinceau présente l’animal dans sa migration sur toute la double page tandis qu’un texte narratif en donne un descriptif aussi explicatif que bien pensé.

À partir de 8 ans.

Les animaux

Le royaume des animaux, classification scientifique des espèces animales faite par Jules Howard et Fay Evans, illustrée par Kelsey Oseid, traduite de l’anglais par Anne Pernot, Glénat Jeunesse, 80 pages, 19,95 euros.

Pour bien comprendre ce documentaire, illustré dans une facture classique évoquant les planches des encyclopédies, il faut absolument connaître le sens du mot «taxonomie», soit la science qui classe les organismes vivants. Elle est en grande partie due au naturaliste Carl von Linné qui eut l’idée de répartir les animaux et les végétaux en familles, elles-mêmes subdivisées en familles plus petites, elles-mêmes subdivisées en… Linné a aussi attribué à chaque animal ou plante un nom propre et une place propre. La taxonomie nous permet d’appréhender les ressemblances qu’il peut y avoir entre 2 espèces apparemment différentes alors qu’elles sont en quelque sorte ­cousines. L’éléphant de mer et le léopard par exemple. La taxonomie révèle aussi l’extraordinaire diversité des animaux dans ce livre. Cet album qui rappelle tout simplement les différentes familles du règne animal peut apparaître un peu austère mais il est une mine d’informations, agréablement illustrées et complétées d’un bienvenu glossaire.

À partir de 10 ans.

Les animaux

Le grand livre des animaux géants/Le petit livre des animaux minuscules, textes de Cristina Banti et Cristina Paraboni, illustré par Francesca Cosanti, traduit de l’italien par Melina Mattia («Le grand livre») et Salvatore La Pira («Le petit livre»), Bayard Jeunesse, 40 pages, 16,90 euros.

Deux titres parce que les 2 livres sont imbriqués l’un dans l’autre, le petit étant fixé dans la couverture du grand ! Chaque fois, une double page illustrée présente dans un petit texte les caractéristiques de l’espèce choisie, 18 minuscules et 18 géantes, taille, poids, lieu de vie, alimentation, et des comparaisons permettant à l’enfant de comprendre pratiquement les infos. En témoin entre les 2 livres, une fleur rouge qui apparaît dans chaque image à l’échelle et permet de se rendre compte de la taille de chaque invité. Les grands animaux les plus connus sont au rendez-vous, baleine bleue, éléphant d’Afrique, éléphant de mer, autruche… dans des positions qui leur permettent de ne pas trop dépasser du cadre de la page, cou plié par exemple pour la girafe. Les surprises documentaires se trouvent sans doute davantage du côté des animaux minuscules, bien moins connus en général et à qui l’être humain doit paraître drôlement géant ! 

À partir de 5 ans.