Mathématiques

Un carré surprenant

Héctor Rodríguez/Flickr 

Pour ce numéro, j’avais envie de vous raconter une belle histoire. De celles qu’on ignore bien trop souvent. De celles qui – à coup sûr – vous fera pousser instinctivement un Waooh de plaisir ! Qui parmi vous n’est jamais resté ébaubi d’admiration face à une toile de Vasarely, Kandinsky ou encore de Mondrian ? Aujourd’hui, je vous propose d’élargir votre répertoire d’œuvres géométriques en découvrant «Carré greco-latin d’ordre 10» du mathématicien américain E.T. Parker. Ernest Tilden Parker. Certes, le titre de cette perfection aurait pu être un peu plus rêveur mais son histoire est vraiment passionnante.  Et c’est celle-ci que je vais vous conter aujourd’hui !

Carré greco-latin d’ordre 10 d’Ernest Tilden Parker